ars

ÔĽŅ
ars
ars, artis, f. ¬†¬†¬†- voir l'article ars de Gaffiot. [st1]1 [-] fa√ßon d'√™tre ou d'agir (naturelle ou acquise), conduite, mani√®re d'agir, moyen, proc√©d√© (bon ou mauvais). ¬†¬†¬†- bonae artes : proc√©d√©s honn√™tes, bonnes moeurs, la vertu, le devoir, le bien. ¬†¬†¬†- malae artes : proc√©d√©s malhonn√™tes, mauvaises moeurs, les vices, le vice, le mal. ¬†¬†¬†- bona ars : le bien, la vertu. ¬†¬†¬†- imperium facile his artibus retinetur, quibus initio partum est, Sall. C. : le pouvoir se conserve facilement avec les moyens par lesquels on l'a d'abord obtenu. ¬†¬†¬†- tamquam eaedem militares et imperatoriae artes essent, Liv. 25 : comme si les qualit√©s d'un bon soldat et d'un bon g√©n√©ral √©taient les m√™mes. [st1]2 [-] pr√©ceptes qui r√©gissent un art, r√®gles, th√©orie, syst√®me, art (oppos√© √† la nature); livre, manuel, trait√©. ¬†¬†¬†- ars et usus : la th√©orie et la pratique. ¬†¬†¬†- res facultate praeclara, arte mediocris, Cic. : chose o√Ļ brille le g√©nie, o√Ļ l'art est peu de chose. ¬†¬†¬†- artium chorus, Phaedr. 3 : le choeur des arts, le choeur des Muses. ¬†¬†¬†- ex arte dicere, Cic. : parler conform√©ment aux r√®gles de l'art. ¬†¬†¬†- artes oratoriae, Cic. : les trait√©s d'√©loquence. ¬†¬†¬†- ex antiquis artibus electae res, Cic. : choses prises dans les anciens trait√©s de rh√©torique. [st1]3 [-] art, talent, adresse, dext√©rit√©, habilet√© (dans un art), savoir-faire, technique; profession, m√©tier. ¬†¬†¬†- cf. gr. ŌĄŠĹ≥ŌáőĹő∑. ¬†¬†¬†- censet artis proprium esse creare et gignere, Cic. Nat. 2 : il pense que le propre de l'art consiste √† cr√©er et produire. ¬†¬†¬†- artes liberales (bonae, honestae, optimae, ingenuae) : les arts lib√©raux, les beaux-arts (qui conviennent aux hommes libres). ¬†¬†¬†- artes illiberales (sordidae) : les m√©tiers manuels, les travaux manuels (qui conviennent aux esclaves). ¬†¬†¬†- versari in sordida arte : exercer un vil m√©tier. ¬†¬†¬†- quidam artem abesse legentibus arbitrantur, Tac. Agr. : selon certains, ceux qui r√©coltent (les perles) manquent de technique. ¬†¬†¬†- civilium artium decus, Tac. Agr. : l'√©clat de ce qu'il a r√©alis√© dans la vie civile. ¬†¬†¬†- medicae artes : la m√©decine. ¬†¬†¬†- ars pecuniosa, Mart. : m√©tier lucratif. ¬†¬†¬†- ars parasitica, Plaut. : art de vivre aux d√©pens des autres. ¬†¬†¬†- ars gymnastica, Plaut. : la gymnastique. ¬†¬†¬†- ars duellica, Plaut. : habilet√© √† la guerre. ¬†¬†¬†- ars grammatica, Plin. : la grammaire. ¬†¬†¬†- secundum artem, Serv. : selon la grammaire. ¬†¬†¬†- ars gubernandi, Cic. : la navigation. ¬†¬†¬†- ars disserendi, Cic. : la dialectique. [st1]4 [-] ruse, artifice, tactique, stratag√®me. ¬†¬†¬†- aegrotant artes antiquae tuae, Plaut. Trin. : tes vieilles finesses ne sont plus de saison. ¬†¬†¬†- Cytherea novas artes, nova pectore versat consilia, Virg. En. 1 : Cyth√©r√©e en son cŇďur imagine de nouveaux artifices, de nouveaux plans. ¬†¬†¬†- dolis instructus et arte PelasgńĀ, Virg. En. 2 : form√© aux ruses et artifices des P√©lasges. ¬†¬†¬†- capti eńĀdem arte sunt, quńĀ ceperant Fabios, Liv. 2 : ils furent pris au m√™me pi√®ge qu'ils avaient employ√© pour prendre les Fabius.
* * *
ars, artis, f. ¬†¬†¬†- voir l'article ars de Gaffiot. [st1]1 [-] fa√ßon d'√™tre ou d'agir (naturelle ou acquise), conduite, mani√®re d'agir, moyen, proc√©d√© (bon ou mauvais). ¬†¬†¬†- bonae artes : proc√©d√©s honn√™tes, bonnes moeurs, la vertu, le devoir, le bien. ¬†¬†¬†- malae artes : proc√©d√©s malhonn√™tes, mauvaises moeurs, les vices, le vice, le mal. ¬†¬†¬†- bona ars : le bien, la vertu. ¬†¬†¬†- imperium facile his artibus retinetur, quibus initio partum est, Sall. C. : le pouvoir se conserve facilement avec les moyens par lesquels on l'a d'abord obtenu. ¬†¬†¬†- tamquam eaedem militares et imperatoriae artes essent, Liv. 25 : comme si les qualit√©s d'un bon soldat et d'un bon g√©n√©ral √©taient les m√™mes. [st1]2 [-] pr√©ceptes qui r√©gissent un art, r√®gles, th√©orie, syst√®me, art (oppos√© √† la nature); livre, manuel, trait√©. ¬†¬†¬†- ars et usus : la th√©orie et la pratique. ¬†¬†¬†- res facultate praeclara, arte mediocris, Cic. : chose o√Ļ brille le g√©nie, o√Ļ l'art est peu de chose. ¬†¬†¬†- artium chorus, Phaedr. 3 : le choeur des arts, le choeur des Muses. ¬†¬†¬†- ex arte dicere, Cic. : parler conform√©ment aux r√®gles de l'art. ¬†¬†¬†- artes oratoriae, Cic. : les trait√©s d'√©loquence. ¬†¬†¬†- ex antiquis artibus electae res, Cic. : choses prises dans les anciens trait√©s de rh√©torique. [st1]3 [-] art, talent, adresse, dext√©rit√©, habilet√© (dans un art), savoir-faire, technique; profession, m√©tier. ¬†¬†¬†- cf. gr. ŌĄŠĹ≥ŌáőĹő∑. ¬†¬†¬†- censet artis proprium esse creare et gignere, Cic. Nat. 2 : il pense que le propre de l'art consiste √† cr√©er et produire. ¬†¬†¬†- artes liberales (bonae, honestae, optimae, ingenuae) : les arts lib√©raux, les beaux-arts (qui conviennent aux hommes libres). ¬†¬†¬†- artes illiberales (sordidae) : les m√©tiers manuels, les travaux manuels (qui conviennent aux esclaves). ¬†¬†¬†- versari in sordida arte : exercer un vil m√©tier. ¬†¬†¬†- quidam artem abesse legentibus arbitrantur, Tac. Agr. : selon certains, ceux qui r√©coltent (les perles) manquent de technique. ¬†¬†¬†- civilium artium decus, Tac. Agr. : l'√©clat de ce qu'il a r√©alis√© dans la vie civile. ¬†¬†¬†- medicae artes : la m√©decine. ¬†¬†¬†- ars pecuniosa, Mart. : m√©tier lucratif. ¬†¬†¬†- ars parasitica, Plaut. : art de vivre aux d√©pens des autres. ¬†¬†¬†- ars gymnastica, Plaut. : la gymnastique. ¬†¬†¬†- ars duellica, Plaut. : habilet√© √† la guerre. ¬†¬†¬†- ars grammatica, Plin. : la grammaire. ¬†¬†¬†- secundum artem, Serv. : selon la grammaire. ¬†¬†¬†- ars gubernandi, Cic. : la navigation. ¬†¬†¬†- ars disserendi, Cic. : la dialectique. [st1]4 [-] ruse, artifice, tactique, stratag√®me. ¬†¬†¬†- aegrotant artes antiquae tuae, Plaut. Trin. : tes vieilles finesses ne sont plus de saison. ¬†¬†¬†- Cytherea novas artes, nova pectore versat consilia, Virg. En. 1 : Cyth√©r√©e en son cŇďur imagine de nouveaux artifices, de nouveaux plans. ¬†¬†¬†- dolis instructus et arte PelasgńĀ, Virg. En. 2 : form√© aux ruses et artifices des P√©lasges. ¬†¬†¬†- capti eńĀdem arte sunt, quńĀ ceperant Fabios, Liv. 2 : ils furent pris au m√™me pi√®ge qu'ils avaient employ√© pour prendre les Fabius.
* * *
    Ars, artis, f. g. Quintil. Art, Mestier, Science.
\
    Ars. Virgil. Ille dolis instructus, et arte Pelasga. Finesse, Dol, Tromperie.
\
    Ars parasitica. Plau. Ruze et mestier de trouver repues franches.
\
    Ambitiosa ars. Plin. De grande monstre et ostentation.
\
    Armorum ars. Quintilian. La science de jouer de tous bastons d'armes.
\
    Laboratae vestes arte. Virg. Faictes par grand art.
\
    Madidus artibus. Martialis. Imbu, Instruict, Abbrevé.
\
    Prudens artis. Ouid. Scavant en l'art.
\
    Imperatoria ars. Quintil. Science de conduire une armee, De capitaine et chef de guerre.
\
    Iners ars. Ouid. Inutile.
\
    Opus magnae artis. Ouid. OEuvre faict par grand artifice.
\
    Medentum ars. Stat. Medecine.
\
    Monstrificae artes. Valer. Flac. Art magique.
\
    Mutae artes. Virg. Qui ne sont point en grand bruit et estime.
\
    Nouas artes pectore versat. Virg. Nouvelles finesses et cautelles, ou tromperies.
\
    Palaestrica. Quintil. Art de la luicte.
\
    Pecuniosa. Martialis. Par laquelle on gaigne de l'argent.
\
    Secretae artes. Ouid. Art magique.
\
    Sopitae artes. Claudian. Qui ont esté quelque temps delaissees, et mises à nonchaloir.
\
    Sordida ars. Cic. Mestier ord, sale et vilain.
\
    Tacita ars. Ouid. Secrete finesse.
\
    Accingi ad artes magicas. Virgil. Se mettre à apprendre les ars magiques.
\
    Accipere artes a magistris. Ouid. Apprendre.
\
    Adhibere artem. Cic. User d'art en faisant quelque chose.
\
    Admiscere artem pretio. Claudian. Enrichir par art et ouvrage une chose qui de soymesme est pretieuse.
\
    Plus artis adiicere. Horat. Faire plus scavant.
\
    Aduocare artem. Cic. User d'art.
\
    Combibere artes. Cic. Apprendre.
\
    Commendare se arte. Horat. Se monstrer et venter.
\
    Continentur inter se artes. Cic. S'entretiennent, et despendent l'une de l'autre.
\
    Artem desinere. Cic. Laisser, Quitter, Abandonner.
\
    Animum in artes ignotas dimittere. Ouid. Appliquer son esprit, etc.
\
    Diuerti ad artes. Ouid. Avoir recours à ses ars et ruzes.
\
    Efficere artem. Cic. Reduire en art.
\
    Nisi illi ars extitisset illa. Si la science de Homere n'eust esté pour escrire les louanges de Achilles.
\
    Extundere artes. Virg. Trouver, Inventer par grande estude et diligence.
\
    Inficere artibus. Cic. Instruire, Abbrever.
\
    Artem instituere alicuius rei. Cic. La coucher et reduire premierement en art.
\
    Instruere aliquem arte. Ouid. Garnir.
\
    Latet ars. Ouid. Quand une chose est si bien et naifvement faicte, qu'elle semble estre naturelle, et non pas faicte de main d'ouvrier.
\
    Ludere aliquem arte. Ouid. Tromper.
\
    Omittere artem. Horat. Delaisser.
\
    Redigere ad artem. Cic. Reduire en art.
\
    Artem reponere. Virgil. Delaisser l'exercice et usage de quelque art, Ne plus user de tel art.
\
    Reuocare ad artem. Cic. Reduire en art et reigles.
\
    Tradere artem. Cic. Monstrer et enseigner.
\
    Tradere artes alicui. Ouid. L'enseigner et endoctriner.
\
    Valere arte. Lucret. Estre scavant en quelque art.
\
    Versari in sordida arte. Cic. Faire ou exercer un mestier ord et sale.
\
    Victa ars malo. Cels. Quand le medecin ne peult par son art guarir la maladie.

Dictionarium latinogallicum. 1552.


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.